09-10.2014 – Patrick MORIN (Les Agapes)

Pour ce nouveau numéro de Rentrée 2014, j’ai donné rendez-vous à Patrick MORIN, Propriétaire et Chef Cuisinier du restaurant LES AGAPES à St Palais sur Mer (17) afin qu’il nous relate son expérience eXOse.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je tiens, avec mon épouse, le restaurant les Agapes à St Palais sur Mer (près de Royan). Le restaurant est situé en face du marché. C’est une grande maison que nous avons scindé en deux, une partie habitation, et l’autre consacrée au Restaurant. Je m’occupe de la cuisine tandis que mon épouse assure l’accueil et la gestion de la salle.

 Quel est votre parcours ?

La vocation m’est venue très tôt et c’est tout naturellement que je me suis dirigé vers des études hôtelières. J’ai intégré l’école hôtelière de St Nazaire avec l’obtention d’un BTH (Brevet de Technicien Hôtelier) en 1984.

Pour parfaire mes acquis, j’ai parcouru la France dans un 1er temps, puis j’ai fait mes classes dans un restaurant français à Hambourg en Allemagne. De retour en France, j’ai connu les plus grandes tables parisiennes : Hilton, le Grand Hôtel, Le Ritz, le Pavillon royal et je me suis lancé dans l’aventure en tenant mon propre restaurant « Les Glénans » dans le 7ème arrondissement.

Mes souvenirs d’enfance de vacances dans le Pays Royannais et une meilleure qualité de vie nous ont naturellement encouragés, moi, ma femme et mes 4 enfants à quitter la Capitale au bout de 18 ans pour nous installer à Saint Palais sur Mer, petite ville balnéaire sur la côte Royannaise. Nous avons ouvert notre restaurant LES AGAPES en face du marché.

Qu’est-ce qui vous plait dans votre travail ?

Travailler les produits frais, rares et locaux !

Mes parents vendaient des fruits et légumes sur les marchés m’offrant ainsi mes premiers contacts avec l’alimentaire. Par ailleurs, J’ai l’intime conviction d’avoir concrétisé les ambitions de ma Grand-Mère, puisqu’elle-même férue de gastronomie, n’a jamais pu accéder à des études dans ce domaine, faute de moyens.

Enfin, je suis avidement l’actualité des vins et m’intéresse à la sommellerie.

Comment avez-vous connu Exose ?

J’ai connu vos sucres de raisin par l’intermédiaire de votre Maître de Chai, Thierry Charruau venu me présenter vos produits, lors de la signature du contrat d’apprentissage de son fils chez nous. Un démarchage heureux puisque ce produit est un vrai coup de cœur !

Qu’est-ce qui vous plait dans nos produits ?

  • J’utilise des produits frais et recherche constamment des produits rares et locaux.Vos sirops de sucre rentrent parfaitement dans ce créneau !
  • J’apprécie le parfum, les arômes et c’est un excellent exhausteur de goût.
  • Son goût unique va jusqu’à sublimer certains produits.

Quels sont selon vous les atouts d’Exose ?

  • C’est un produit fini avec un usage immédiat
  • Il présente un fort potentiel : en finition, en marinade, en réduction …
  • C’est une source d’inspiration et d’exploitation

L’utilisez-vous au quotidien ?

Je l’ai intégré dans ma carte avec un foie-gras de canard et je compte l’assembler à de nouveaux produits de saison comme la noix de St Jacques avec laquelle j’ai n’ai nul doute, il se mariera à merveille.

Je pense aussi que sur une soupe de melon, eXOse renforce subtilement le goût sucré.

Membre du Club « Saveurs d’ici et cuisine de Chefs », une association de restaurateurs « Royan Atlantique » qui compte 8 membres et créé depuis juin 2014, je présenterai votre sirop de sucre lors de la prochaine réunion cet automne car eXOse rentre parfaitement dans la charte des produits locaux. Nous avons à cœur de valoriser les produits frais, les produits de saison ainsi que les produits locaux.

Notre association est à ses balbutiements mais à l’heure où le label « fait maison », entré en vigueur le 15 juillet dernier, fait débat, nous prônons le vrai en revendiquant une cuisine « FAIT MAISON » du produit à l’assiette !

Des conseils ?

Je n’ai pas de conseils particuliers à apporter. Je trouve les contenants verre magnifiques, notamment la carafe prestige. J’ai consulté votre site également que je trouve bien ficelé.

Peut-être serait-il intéressant de signaler l’ancienneté des barriques de vieillissement des sucres ? Ceci par souci d’un consommateur toujours plus exigeant et avide de curiosité.

Quel est votre mot de la fin ? :

A l’esprit de l’association :
« Faire découvrir à la clientèle des produits rares et nouveaux »

* * * *

Un entretien enrichissant et gastronome qui vous invitera, je l’espère, à découvrir la cuisine de Patrick Morin et l’accueil et la compétence de Christine MORIN  aux Agapes.

Le restaurant est ouvert toute l’année à St Palais sur Mer : Tél. : 05 46 23 10 23

On se retrouve pour un prochain numéro en fin d’année… !

Gastronomiquement Vôtre !

Armelle

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s