12.2013 : PIQTHIU

Rencontre avec Piqthiu, figure emblématique de la Saintonge et Chef du mois de Décembre 2013!

L’homme vous met directement à l’aise en vous invitant d’emblée à le tutoyer afin de briser le moule ! Une interview épicée, riche en couleurs et savoureuse ! Retour sur ma rencontre avec le Saintongeais de Terre et Mer qui n’a pas sa langue dans sa poche !

Chef du Mois EXOSE de décembre 2013

Chef du Mois EXOSE de décembre 2013

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Philippe GUINDET, dit Piqthiu, 53 ans !

Je suis Papa de 3 filles et Grand Père de 3 petits enfants !

Je suis un épicurien qui prône la vérité et l’authenticité et je reprends souvent cette phrase de Maurice Pialat : « ceux qui ne m’aiment pas, je ne les aime pas non plus »  et je rajoute « mais je les respecte !».

Quel est ton parcours ?

Des événements de la vie, douloureux et dramatiques, ont forgé ma personnalité !

Un accident de moto m’a couté l’usage de mon bras droit, et m’a conduit à interrompre mes études de charcutier-traiteur et ma passion du Rugby. Mais Le jeune homme est vaillant et a su rebondir face à l’adversité !

Je deviens alors disc-jockey au Club Med où je fais des rencontres professionnelles enrichissantes et constructives.

De retour en France, je crée mon entreprise de « Son et Eclairage ».

En 1999, mes associés me donnent le sobriquet de PIQTHIU (« Tourne disque » en Saintongeais), un nom de scène qui me colle à la peau et qui fait ma renommée ici et au-delà des Frontières saintongeaises et qui figure officiellement sur ma carte d’identité depuis juin 2012.

Je suis également Chroniqueur Terroir et Gastronomie à France Bleu  la Rochelle où je présente 2 émissions :

  • « Restons Benaise » : je distille des conseils cuisine à 7h40 tous les matins
  • « Entre Terre et Mer » : une chronique liée au patrimoine gastronomique avec la collaboration de Marylou RICHET, tous les samedis de 10h à 11h.

J’écris également des bouquins comme « à la soupe » …

Je bouillonne de projets dont un prochain qui me tient à cœur et qui m’amènera de nouveau sur les routes de France.

Qu’est-ce qui te plait dans ton travail ?

Je suis guidé par la liberté : la liberté de mouvement et la liberté d’expression ! Une vraie richesse ! J’aime pouvoir dire Non et je suis conscient que c’est un luxe !
Je défends les produits du terroir avec vérité et authenticité ! On me prend tel que je suis ! Je suis franc et ne mâche pas mes mots !

Comment as-tu connu Exose ?

Invité par Xavier LATREUILLE, à l’aube du projet Exose, alors que le produit était en phase de test, Xavier m’a missionné pour une étude comparative avec le sirop d’érable en 2012, à l’époque où j’organisais un voyage au Québec avec des écoliers Gémozacais sur les traces de Champlain. Mon rôle d’enquêteur consistait à comparer les similarités entre le sirop d’Erable et le sirop de sucre de raisin.

Qu’est ce qui te plait dans nos produits ?

L’audace d’un produit local et la fierté d’un produit Gémozacais, donc de chez nous !

J’aime la similarité avec le sirop d’érable et le sirop de canne : c’est un produit facile d’utilisation en cuisine et dans les cocktails.

J’apprécie également le côté gourmand du produit. J’aime le boire simplement ! Il dégage alors tous ses parfums en bouche !

La carafe met en avant le côté noble du nectar et permet une exposition chic en vitrine !  Pour l’anecdote, la mienne a trouvé sa place et trône d’ailleurs à côté d’un vieux Cognac Latreuille de 1970 !

Quels sont selon toi les atouts d’Exose ?

  • L’authenticité  (la garantie « Cocorico », française et de surcroît Saintongeaise !).
  • La noblesse

Est-ce que tu l’utilises au quotidien ? Des conseils ?

Je l’utilise partout en cuisine, je regorge d’idées !

eXOse et idéal pour le déglaçage à feu doux (magret, confit…) et il apporte de la douceur aux plats en sauce tel que le bœuf bourguignon ou encore ma fricassée de basse-cour (poule et coq) tendrement mijotée à l’eXOse Vieille Barrique.

En dessert, je prépare des fruits au sirop ou un fromage blanc battu à l’eXOse ! Un délice pour les papilles !

Et pour les amateurs de cocktails, je revisite le Ti-Punch à l’heure des vendanges mais localement, soit à base de Cognac, de graine de raisin fraîchement pressée et d’eXOse Vieille Barrique !

Ce sirop offre une palette d’utilisation infinie ! C’est un produit inspirant et généreux !

Et ton mot de la fin Piqthiu ? :

« Asteur à vous de z’ou gouter, olé bon et olé d’ché nous »,
traduction : «  Maintenant à vous de le goûter, c’est bon et c’est de chez nous ».

Un grand merci à Piqthiu pour sa générosité et sa bonne humeur contagieuse !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s